Lassailly, Charles (1812-1843)


Lassaily n'était pas beau. Il tomba amoureux d'une comtesse, un amour impossible qu'il mena à la mode romantique, marchant des lieues pour seulement voir sa maison, lui laissant des lettres. Il mourrut jeune, et misérable, mais la légende veut qu'elle l'ait visité peu avant sa mort...

Sa vie littéraire, quoique courte fut riche. Il fréquenta l'impasse du Doyenné. Il fonda plusieurs revues éphémères dans lesquelle il publiait poèmes et articles. Il fut le secrétaire et le collaborateur de Balzac, écrivant des sonnets pour les Illusions perdues. Balzac le présenta sous le nom de Michel Chrestien dans son oeuvre. Les Roueries de Triaph, une oeuvre étrange et en partie auto-biographique, seront sa tentative à l'immortalité littéraire.

Bibliographie:




Liste des écrivains en ordre alphabétique
Liste des écrivains en ordre chronologique
Vers la page d'accueil